Je suis passée du côté de la marque… je suis agacée

cafe-boulot

Aujourd’hui je suis de retour avec un article un peu special et un peu « coup de gueule », j’suis une rebelle tavu. Dans mon travail, j’ai la chance de toucher à plusieurs domaines, de pouvoir développer de nouvelles compétences. Depuis quelques semaines je m’occupe des relations entre certaines marques et blogueurs, ce qui est très enrichissant et je vois déjà l’évolution entre mes premiers contacts il y a bien 2 mois et aujourd’hui.

C’est aussi une excellente façon pour moi de voir comment cela se passe « de l’autre coté », et j’avoue que je suis assez surprise. Sur de nombreux groupes Facebook dédiés aux blogs je lis depuis 2 ans des messages du genre « je viens de créer mon blog, comment vous faites pour avoir des partenariats / pour gagner de l’argent ? », et si je n’y prêtais pas vraiment attention avant, c’est le cas aujourd’hui. Un blog ça se travaille et des partenariats, ça se « mérite », si je peux dire.

Chaque jour je reçois des vingtaines de messages pour un produit particulier, ce qui est bien puisque finalement le produit plait et la marque aussi, mais voilà ce qui me pose principalement un veritable problème :

  1. Les messages du genre « j’aime votre produit je veux faire un partenariat »… merci mais on va peut-être commencer par « bonjour » puis tu peux aussi me dire quel est ton blog, tes réseaux sociaux… C’est un peu comme si tu allais voir une boite pour leur claquer un « je cherche du taf je veux bosser pour vous »… oui mais encore ?!
  2. Les messages d’instagrameuses (quand je dis instagrameuses c’est sans blog, sans chaine youtube, etc) qui ont 5876 abonnés pour un compte lancé il y a moins d’un mois, avec 15 photos. On la connait la technique, merci bien…
  3. Les collaborations qui ne donnent suite à rien… un petit message pour accuser bonne réception du produit, un autre pour prévenir de l’avancée des choses, … c’est pourtant relativement simple.
  4. J’en passe.

Je suis en soi ravie que l’on puisse s’intéresser à une marque pour laquelle je travaille, oui, mais encore faut-il le faire correctement. Cet article ne va pas faire 1000 mots, j’avais simplement envie de partager ce « côté marque » avec vous. Recevoir des tones de messages avec pour seul but de recevoir un produit gratuitement… Si je veux travailler avec un blogueur, je le fais avec plaisir, mais ce n’est pas une course au partenariat, à celui qui affichera le plus d’article sponso et cadeau gratuit. Le pire dans tout ça, c’est que ce sont ces petites actions qui font que la réputation des blogueurs de ce point de vue est finalement assez mauvaise. Même en tant que blogueuse je commence à être agacée (sinon je n’aurais pas écrit cet article… c’est que ça cogite là-dedans).

En fait, nous sommes dimanche et je viens de recevoir de nouveaux messages de personnes ayant vu la récente collaboration de leurs copines, oui mais… même si j’accepte de travailler avec des « petits blogueurs » (notez les guillemets) autant qu’avec des blogueurs plus influents, je ne suis pas moins agacée par un compte non-entretenu, avec 10 posts et 76 likes qui apparement ne sait pas dire bonjour. Il y a un moment où il faut travailler avant de quémander (car là je n’appelle pas ça autrement).

Bref, je suis particulièrement agacée, dites-moi que je ne suis pas la seule ?! Sur ce, je vais prendre un bain ! 💋

0
Je n'ai pas aiméJ'ai moyennement aiméJ'ai aiméJ'ai beaucoup aiméJ'ai adoré (3 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

16 comments

  1. Coucou, je suis tes aventures un peu partout..;-) Facebook, blog et surtout Instagram.
    Ton article est très réaliste.
    J’ai crée mon blog (sans prétention) il y a quelques mois et c’est vrai que c’est difficile d’acquérir de la notoriété. Des partenariats me donneraient plus de crédibilité et de visibilité, c’est sur, mais je ne démarche pas en nombre.
    Et comme tu le dis, quand je le fais, je soigne mon message, mes données, etc.. J’ai déjà eu des partenaires lors de l’ouverture de ma page Facebook, je me suis investie avec les produits: recettes, photos, etc..
    Et quand je vois des « bloggeurs » (je ne juge personne) recevoir des tas de produits, je vais jeter un oeil sur le site et je vois des photos pas très esthétiques…
    Alors c’est vrai, c’est bien d’avoir 3000 abonnés (j’en suis loin) mais comme tu le dis, c’est louche!
    Merci pour ton article et bonne continuation!
    PS: ton compte est super!

    1. Je pense qu’il ne faut effectivement pas démarcher en nombre, ce serait une erreur. Se focaliser sur des marques que l’on aime vraiment, si vraiment on a quelque chose de concret à leur proposer. En tout cas cette notoriété viendra au fur et à mesure, c’est parfois long c’est sûr mais je préfère largement travailler avec des blogueuses qui ne passent pas leur vie à quémander et surtout qui m’assure une vraie collaboration derrière, donc continue comme ça 😛
      PS : merci, je vois tes likes passer tous les jours et ça fait plaisir !

  2. Je plussoie ton article!!! Je suis blogueuse et j’ai aussi fait le travail de RP blogueur pour des marques. Sincèrement c’est pathétique de voir des « blogueurs / ses » quémander des produits à 10 balles, de voir des messages copié/collé à 10 000 marques differentes.
    Quand on a coup de coeur pour un produit, je comprend qu’on puisse demander. Mais certaines en ont fait un métier à part entière. Et quand tu fournis des produits et qu’après y a plus personne c’est encore plus rageant…
    Bref, à fond d’accord avec toi.

    1. Oui, demander n’est pas vraiment le problème, c’est plus le message en lui-même et ce manque total d’intérêt pour la marque, seulement pour dire « j’ai eu ce produit gratuit merci likez bisous au revoir ». Après il y a de très bonnes blogueuses qui en ont fait leur métier et en vivent et c’est vraiment cool quand on voit le travail qu’elles donnent :D. Malheureusement, ce n’est pas le cas de toutes -_-

  3. Coucou !

    Ton article malheureusement relate très bien la vérité. De nos jours, avoir un blog/chaîne c’est plus une mode et un bon moyen de « se faire de l’argent facilement » , tout du moins, c’est ce que beaucoup de gens pensent..
    Beaucoup ont oublié que c’est de l’investissement et surtout, bien avant toutes choses, de la passion.
    Ce ne doit pas être facile d’être la marque et doit parfois être énervant de voir les dessous des coulisses et de se rendre compte que ce n’est pas si joli que ça !
    Je ne suis bien sûr pas dans ton cas, mais parfois je suis juste énervée par les commentaires sans bonjour et publicitaires. Les gens perdent la notion de partage et je trouve cela très dommage.

    En tout cas, c’est sympa de voir une blogueuse donnait son avis sur cette partie des partenariats, car ce n’est pas toujours le cas.

    Belle journée 🙂

    1. Je suis entièrement d’accord avec toi. Il n’y a rien de mal à vouloir que le travail d’un blog permette d’obtenir des produits, des commissions ou autre, car après tout même si c’est une passion ça reste un investissement. Mais je pense que cela ne doit pas être au détriment des lecteurs ni des marques. Je suis particulièrement en rogne contre les pseudos instagrameuses naissantes qui vont acheter 3000 fan au bout de 2 semaines pour dire « je suis influente »…

  4. Ohlala, tu résumes tellement bien ce que je pense. Franchement j’en reçois aussi des vertes et des pas mures. C’est insupportable. Et parfois à la limite de l’impolitesse. En tant que blogueuse, je réponds toujours aux demandes même si c’est pour dire non, j’explique toujours pourquoi. Pour les marques que je représente j’essaye de faire de même, mais pour certaines, c’est difficile de tenir le rythme à raison de 30 propositions foireuses par jour. Rageant.

  5. Je comprends totalement…
    Le coup du pas de politesse est malheureusement assez répandu… Il y a quelques mois, par l’intermédiaire du secrétariat de ma fac, j’avais fait passer un mail pour trouver des personnes intéressées à l’idée de faire une émission de radio avec moi. J’ai reçu quelques réponses, et certains n’ont même pas dit bonjour ! D’autres ont utilisé un ton un peu familier alors qu’on ne se connaît pas ! J’étais effarée…

  6. Rigolo, de voir comment ça se passe côté marques, et je comprends l’agacement. Exactement comme quand une obscure marque/site internet m’envoie un mail pour me proposer un « partenariat » tout bidon, et qui ne correspond même pas à ma ligne éditoriale. Il y a de l’opportunisme des deux côtés !

    1. Oui, c’est aussi agaçant dans ce sens c’est vrai, j’ai reçu des demandes pour des robes de mariée, des articles pour enfants,… Raaaah…, mais heureusement il y a aussi de très bonnes RP 😀

  7. Hello, j’ai bien aimé ton article. Je suis une toute petite bloggeuse. Avec juste environ 500 vues par articles mais bon. Personnellement je ne cherche pas de partenariats car je pense ne pas en avoir encore le droit car je ne suis pas connu ni rien. Mais j’aimerai collaborer avec des marques qui me ressemble bien évidemment car au bout d’un moment mes idées s’essoufflent et j’aimerai avoir des partenaires pour proposer un peu plus de contenu. Parce que je ne veux pas laisser mes lectrices sans rien. Je ne recherche pas de partenariats mais j’aimerai bien que certaines marques me contacte, pas pour les produits gratuits mais pour pouvoir proposer du contenu à mes lectrices.
    Et puis on les voit les instagrammeuses/bloggeuses qui ne font que ça! C’est honteux car nous les bloggeuses on fournit un travail d’analyse et tout alors que ces filles postent juste un produit avec un code promo la plupart du temps et ça, ça me donne juste envie de vomir. Car j’en suis sur il y a pleins de bloggeuses qui ferait un boulot 1000 fois mieux qu’elle.

    Voilà mon avis.

    Gros bisou

    1. C’est toujours agréable d’être contacté par une marque que l’on apprécie. Après attention, il n’est pas déconseillé de démarcher des marques que l’on aime, mais il faut le faire bien et s’introduire un minimum. Je ne crois pas trop au concept « petite » / « grosse » blogueuse car au final une blogueuse toute jeune avec peu de vues peut faire un meilleur travail qu’une blogueuse de 5 ans avec un max de vue, inversement. C’est un peu comme « c’est plus cher c’est mieux » ou « c’est pas cher c’est pas de la qualité » (même si là on ne parle pas rémunération).
      Après le plus agaçant c’est vraiment les instagrameuses qui n’ont pas de blog ou autre, c’est très simple d’acheter des fans et pour le coup pas quali du tout. Et les marques se font avoir… Sinon les copier coller aussi, mon dieu… J’ai encore reçu un message i-den-ti-que pour 2 marques différentes dont je m’occupe. Je n’ai même pas répondu…
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *