Chiang Mai : bilan après 5 mois

red-hair

Voilà 5 mois que ma vie a pris un autre tournant, 5 mois que je me suis installée à Chiang Mai, une petite ville dans le Nord de la Thaïlande. Je me dis qu’il est temps de faire le point et de vous rapporter mon expérience. Comment est-ce que je vis cette expatriation ? Comment est-ce que je vis la distance avec ma famille ? Est-ce que je me vois rester vivre ici encore quelques mois / années ou vais-je rentrer ? Tellement de question, que je me pose encore parfois à moi-même.

Cet article peut totalement vous sembler naze et inintéressant, ne vous forcez pas ❤.

Est-ce que je regrette d’avoir quitté ma vie en France ?

Depuis que je suis ici je pense avoir changé, en mal sur certains points dont je vous passe bien les détails, mais aussi en bien grâce à mes amis et collègues avec qui je vis au quotidien finalement (#TropDeLove), au niveau et style de vie, à la sympathie des locaux, à mon travail qui m’apprend beaucoup, etc. Je me demande parfois à quoi ressemblerait ma vie aujourd’hui, même après 5 mois, si je n’avais pas tout quitté. Et honnêtement je ne sais pas si elle aurait été mieux, je me serais déjà sans doute disputée avec quelques personnes au bureau (les mêmes personnes qui m’ont motivé à partir), j’aurais eu froid tout l’hiver, je n’aurais pas découvert une autre facette du web et je n’aurais pas rencontré toutes ces personnes qui m’ont apportée beaucoup et dont certaines continuent de m’apporter.

Et pour absolument toutes ces raisons et encore bien d’autres je ne regrette en rien d’avoir quitté la vie plate et onéreuse que je vivais en France. Quoi que vivre avec un loyer et des factures de 3/4 ta paye, c’est peut-être pas trop vivre. Mais vous devez connaitre…

Est-ce que je veux rentrer en France ?

Si la vie est bien différente ici, il y a pourtant des choses qui ne changent pas. Je pense que comme vous, et les 9 000 km qui nous séparent n’y changent rien : il y des hauts et des bas. Au moment où je vous écris je suis dans un bon creux mais ça passera et demain est un autre jour. En attendant, c’est l’exact moment où je me demande si je dois rester ici, ou si je dois rentrer en France définitivement.

Oui…

Après seulement 5 mois, rentrer me parait être une mauvaise décision, il me reste beaucoup à voir et à apprendre, et même à vivre. Seulement, si la vie semble parfaite ici, et l’est pour beaucoup, il me manque une chose que je ne pense vraiment pas trouver ici : une famille, une famille à moi. Beaucoup ne comprennent pas qu’à mon âge quelqu’un puisse avoir envie de ça : les emmerdes, les pleurs, les couches sales, etc. J’ai tout ici, mais voilà, c’est absolument tout ce qui peut me manquer aujourd’hui, et ça ne se fait pas en 1 an donc plus je reste, plus cette « famille » s’éloigne. En 5 mois j’ai vécu quelques « expériences » dont 2 qui m’ont marqué et me marquent encore, et c’est en y pensant chaque matin et en les revivant chaque nuit que je me dis que je dois rentrer en France.

… mais non… mais je sais pas !

C’est aussi en y pensant qu’un matin sur 2 que je me rends compte que le problème ne vient peut-être pas de l’endroit où je suis, mais bien de moi. Et que rentrer ne m’aidera sans doute pas. On pense toujours que l’herbe est plus verte ailleurs… Et puis rentrer pour quoi ? Trouver un nouveau boulot, avec du mal, et risquer de tomber sur l’opposé de mon patron actuel ? Avoir plus de jours de pluie que de jours de soleil ? Avoir froid dehors et chaud dans le métro ? Galérer à trouver mon idéal et me rendre compte que je ne suis pas si bien ? Nop.

fleur-mignonne2

Chiang Mai vs. France

En dehors des hauts, et des bas, je prévois un retour de 2 mois en France pour l’été, histoire de profiter de ma famille et de mes amis tout en esquivant la saison des pluies. 2 mois en France qui je pense me feront beaucoup de bien, ce ne sont pas 2 mois de vacances mais la peu importe puisque je serais avec mes proches. Dans l’idée ce retour va me permettre de prendre un réel recul sur ce que je veux faire : rester en France ou à Chiang Mai ? Et de me balader un peu en France pour retrouver les personnes que j’ai pu rencontrer ici. Ce retour, je l’attends avec impatience, et les 4 prochains mois vont passer vite.

Mais en même temps ce retour me fait peur. En partant dans un pays comme la Thaïlande (et c’est l’effet que ça fait aussi avec bien d’autres pays), le retour en France semble effrayant. Quitter le pays du sourire (je ne sais absolument pas si un tel surnom existe pour un pays ni même pour lequel mais ça va bien à celui-ci) pour arriver dans un pays où les gens sont aussi gris et aimable que le ciel, où la notion d’argent / de richesse n’est pas la même, où l’on se plain (et moi la première) de ce que l’on a ou pas, … Le retour à la « réalité » va piquer.

3 choses…

sabine-pai

3 choses que tu as découvertes et dont tu ne pourrais plus te passer ?

  1. Avoir quelqu’un à qui je donne tout mon linge et quelqu’un qui vient faire mon ménage. Les tâches ménagères je n’aime pas ça, mais alors pas du tout. Autant vous dire que ne rien faire de tout ça change la vie.
  2. Mon scooter. Je n’en avais jamais conduit avant et franchement, je ne me vois plus sans. Ni même enfermé dans une voiture !
  3. Les tatouages. Bon je suis loin de les avoir découverts ici, en Thaïlande, seulement ici aussi il y a de vrais artistes et les coûts ne sont pas les mêmes. Mais cette différence s’explique sans doute par le fait que les impôts, les charges en tout genre ne sont pas les mêmes qu’en France. Je pense.
  4. On a dit 3 mais bon… le respect, le sourire, le calme des gens… par exemple.

3 choses que tu as découvertes et que tu n’aimes pas ?

  1. First : les épices ! Bordel ! On connait les épices en France, on sait ce que c’est. Ou du moins c’est ce qu’on croit, les thaïs ne mangent pas du porc épicé non, ils mangent des épices au porc. Merci bien !
  2. Les odeurs de bouffes dans la rue h24. Pas de céréales au petit dej pour beaucoup de thaï, dans les rues du matin au soir il y a les stands de street food. Quand je pars chercher mes croissants et que je passe devant un barbecue et les odeurs qui vont avec… burgh.
  3. La chaleur… alors oui c’est aussi positif que négatif mais en cette période où il commence seulement à faire chaud (on me dit que c’est pire après) et où on atteint déjà facilement les 40°C… j’aime pas trop. Et je crois que je ne dirais plus jamais « j’ai chaud en France » en dessous de 35°C…

3 choses que tu as laissées derrière toi et qui te manquent ?

  1. Choses ? Personnes ? Same, same… en premier je dirais mon petit frère avec qui j’ai toujours été proche. Un véritable petit con mais très mature qui écoute toujours sa soeur. Ouais… je dirais qu’il me manque un peu.
  2. Le fromage ! J’aurais même pu le mettre avant le frère, m’enfin… pour faire illusion ! Le fromage me manque, on en trouve ici, il y a de l’importation mais aussi des endroits où trouver du bon fromage frais. Mais quand même, c’est différent ! Avec une bonne baguette française
  3. Mes 23 paires de sneakers. Je n’ai emporté que 3 paires, j’en ai acheté depuis mais mes vieilles paires me manquent et cet été je ne les quitte pas. Hors de question de porter des tongs !

3 choses que tu as laissées derrière toi et qui ne te manquent pas ?

  1. La bonne humeur de la France… Alors oui c’est un beau pays, non on ne fera pas de débat à ce sujet. Mais voilà, quand on apprend à connaitre d’autres cultures, on apprend aussi à davantage moins aimer « la nôtre ».
  2. Les radars, les impôts, les loyers hors de prix, les assurances hors de prix, le plein de la voiture,… la vie en France en fait, toutes ces choses ultra chères, elles ne me manquent pas du tout.
  3. Le métro et tout autre transport en commun… en fait comme je le disais, je ne me vois plus sans mon scooter.
0

15 comments

  1. Ça fait du bien de lire ces quelques nouvelles <3 J'ai hâte de te retrouver cet été, ça sera l'occasion de te convaincre que le Sud de la France, c'est le compromis idéal entre sourire / soleil et température 🙂
    Profite mon bichon !

  2. Superbe article, y a des choses bien et moins bien partout c’est certains mais sa permet d’avoir une opinion

  3. Oh mais comme je comprends bien ……….. après 6 ans d’expatriation (5 ans en Argentine et maintenant au Panama depuis 1 an), je songe de plus en plus à rentrer ……. enfin, 1 jour sur 2 ! C’est vrai que c’est pas facile de peser le pour et le contre. Courage, et patience, tu finiras bien par savoir où tu veux vivre ta vie (et j’ose espérer que moi aussi !)

    1. 6 ans ? Wooooh ! J’espère aussi que tu trouvera la « bonne solution » 🙂
      Il y a tellement de pour et de contres pour l’un comme pour l’autre. Encore quelques mois pour me décider !
      Des bisous et merci pour ton commentaire, trop chou !

  4. D’ici quelque mois tu trouveras un beau Brad FR qui te passera keepy au doigt 🙂 et dans 9 mois vous serez trois hahaha.

    1. Tu m’as tué, ahah ! On est pas obligé d’être 3 de suite mais 2 c’est déjà un bon début.
      De toute façon je vais prendre une tortue, je rangerais le bazar sur mon bureau et hop 😀

  5. il faut un début à tout ,ranger son bureau est un bon commencement
    Quand tu dis » à 2 c’est un bon début », y a t’il anguille sous roche? Profite de la situation car tu as bien de la chance de vire une telle aventure.

  6. J’ai mi un bail à comprendre que tu t’étais installée là bas …
    Ca à l’air chouette, d’être une sacrée expérience ! Dans 2 ans max normalement je prévois mon tour du monde avec mon hom, j’ai tellement hâte de découvrir autre chose que notre pays morose. De revenir à quelque chose de plus simple.
    Normalement on commence par la Thaïlande, je ferais appel à toi pour les idées 😀

    Bisous de loin

    1. Trop chou ton commentaire ❤️. Vous devriez adorer la Thaïlande, j’ai du mal à voir comment on ne peut pas aimer de toute façon :).
      Préparez bien votre projet, c’est trop top j’ai hâte de suivre ça, bisous !!

  7. Coucou j’ai finalement pu trouver ton blog grâce à ton commentaire sous l’article sur Phuket de Margot youmakefashion. Je serai ravie de pouvoir échanger avec toi pour organiser mon prochain voyage. T’es partie là-bas pour le Taf ou un stage lié aux études? Je serai amenée à venir sur chang mai car j’ai parrainé une petite thaï dans la région du Mékong proche de chang mai justement 🙂
    Merci encore pour ta générosité!
    Je ne reçois pas d’avertissement quand il y a une reponse. Merci de me répondre sur Fb (commentaire sur le blog de Margot) sinon par email

    1. Hello,
      Je suis ravie que tu sois venue par ici m’écrire :).
      Je suis partie à CM pour du travail oui, c’est vraiment une superbe ville 🙂
      Je te fais donc un retour mail,
      Sabine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *