Le Festival de la Fine Bouche

FFB-jiminis2

Il y a quelque temps c’était la fête de la gastronomie, pour être précise, c’était le 26, 27 et 28 septembre 2014. C’était partout en France, mais moi, j’étais sur Paris et Paris c’est…grand. Alors il y avait énormément à faire. Puis j’ai reçu un petit message de ma ruche (vous connaissez la Ruche qui dit oui ? Je vous en parlerais !) pour m’informer d’un petit événement dans le 9ème : le festival de la fine bouche. En plus, ma collègue a eu la même info, nous nous y sommes retrouvés et d’ailleurs, vous pouvez aller lire ses 3 articles à ce sujet sur son blog lifestyle.

Bref, samedi après midi, j’ai sauté dans le métro non pas pour me rendre au boulot comme chaque jour mais pour aller me balader sur ce festival. C’était un petit festival bien convivial devant la mairie du 9ème arrondissement et le but premier était de montrer « Qu’on n’est pas français pour rien ! Qu’on fait de la bonne bouffe et qu’en plus on innove ! Mettre également en avant l’entrepreneuriat, mais aussi éduquer et avertir le public sur les enjeux actuels ». Il était donc organisé par la marie mais pas seulement, non, nos deux amis Louis & Adrien ont participé à l’organisation de cette manifestation gourmande.

Au rendez-vous ce jour-là ?

Jimini’s
Glaces Glazed
Prêt à pousser
L’Atelier des Lilas
MyGreenShoot
Gallia Paris
Matahi
Paris Cola
Cosy
The Green & Blue Veda
Chronoresto
La Belle Assiette
Click Eat
Foodraising.com
La ruche qui dit oui
AH LA VACHE
Les Producteurs de Caractère

FFB-gallia

D’abord, nous nous sommes retrouvés au stand des Producteurs de Caractères où j’ai goûté une noix de cajou à la truffe. Habituellement je ne suis pas truffe, mais j’avoue qu’après le fromage au lait de Brebis truffé que j’ai testé cet été et ces délicieuses noix de cajou je vais peut-être revoir ma position. C’était simplement divin, une bonne entrée en matière.

Nous sommes ensuite passé devant le stand Foodraising, je ne vous en ai jamais parlé d’ailleurs, c’est une société de crowdfunding (à vos souhaits). De financement participatif donc, mais spécialisée dans la food. D’ailleurs, si vous voulez soutenir quelques projets gourmands, c’est le moment ! J’ai un beau projet à monter et si ça ne se passe pas comme prévu je sais où j’irais le présenter.

Puis en avançant nous nous somme retrouvé sur le stand de la « Ruche qui dit Oui » en fait, la ruche c’est une grande collectivité, une grande ruche répartie dans toute la France (vous pouvez même en ouvrir une) qui propose des produits de nos producteurs locaux (fruits, légumes, fromages, viandes, etc). C’est une bonne façon pour retourner aux produits locaux, naturels, sans cochonnerie et surtout de redonner un bon coup de neuf à la production française. Franchement, qui n’a jamais acheté des tomates de Hongrie au supermarché ? Vous pouvez même redécouvrir (ou découvrir) des fruits et légumes dont vous aviez oublié l’existence. Je suis tombée sur un chou plume la dernière fois, j’ai été très surprise et depuis je veux essayer.

FFB2

Juste à côté, bien dans son élément, avec une plancha et des belles balles carrés (« ça peut pas être carré une balle » et bah chez moi si !), nous sommes passé sur le stand de « Ah la vache » qui propose de la viande livrée à domicile depuis nos bons éleveurs français et locaux (seulement en Ile de France). Je trouve le concept génial, les produits sont conditionnés sous vide : du poulet, du porc, du bœuf et de l’agneau.

FFB-ah-la-vache2

Après la viande, le dessert ! Gourmandes à souhait nous sommes passées du côté obscure de la force en avalant de délicieuses Glaces Glazed. Nous avons fondu sur deux parfums : la glace Mr Green à la pistache et à la crème de sésame noir pour CléÔ et une glace Smoke on the Water à la vanille de Madagascar et aux graines de chanvre. Une pure merveille que je me dois de reproduire (pas aussi bien malheureusement) cet été. D’ailleurs, sur leur comptoir j’ai aperçu leur livre de recettes et franchement si vous voulez me faire un cadeau à Noël je ne me ferais pas prier.

Ensuite nous sommes passées aux boissons, nous avons testé Paris Cola et la bière parisienne : Gallia. J’ai eu un faible pour Paris Cola, des bulles fines et un goût subtil. En fait, rien à voir avec le Coca mais j’ai quand même beaucoup aimé (voire même préféré), je pense que les deux boissons sont à boire à des moments différents. Sinon, j’avais déjà testé la bière Gallia lors de la soirée des Influenceurs organisée par Tribway, mon chéri avait carrément adoré (d’ailleurs il été super deg de pas être là au festival) ! Il y avait aussi Matahi qui propose un jus de Babobab délicieux et divinement bon pour la santé. J’ai d’ailleurs craqué sur 1 litre que j’ai embarqué chez moi et qui m’a donné plein de vitamine toute une semaine ! Les bienfaits du fruits du baobab sont assez impressionnant, meilleur qu’un orange !

FFB1

Après ça, place aux bonbons, ou aux chips, ou aux insectes comestibles ! On a eu envie de tester les verres et les criquets Jimini’s. En fait, il suffit de retirer les ailes et de les croquer, comme ça d’un coup (avec les yeux). J’ai eu beaucoup de mal à me lancer, j’avais déjà goûté les sauterelles au paprika d’Ecophil mais là c’était autre chose et le goût ne m’a finalement pas dérangé.

FFB-jiminis

Après avoir salué La Belle Assiette et son concept de réservation de chef à domicile, nous avons filé sur le stand de Prêt à pousser qui propose des kits de Pleurotes grise, rose ou jaune à faire pousser vous même, chez vous. J’aime beaucoup l’idée, il suffit d’un petit spray avec de l’eau, rien de chimique. Vous arrosez chaque jour votre champignon et après 7 jours : SURPRISE.

Et pour terminer, nous avons fait un saut chez Louis & Adrien, qui nous ont reparlé de leur concept, en bon Français « sillonner les routes de France, goûter les meilleurs produits de petits producteurs » et nous le mettre dans leur boutique en ligne ou dans les box apéros parisiennes. Et comme le soir même je rentrais seule (heureusement) et que mon frigo était vide et bien j’ai craqué sur une boite mixte : jambon, saucisson & fromage. D’ailleurs je l’ai avalée en rentrant vers 18h30 et je me suis rendue compte en pleine digestion qui n’était pas vraiment l’heure de manger.. Mais bon, je me suis régalée !

FFB3

Regardez la vidéo de cette manifestation pour en apprendre encore plus :

Festival De La Fine Bouche #1 from Louis&Adrien on Vimeo.

0
Je n'ai pas aiméJ'ai moyennement aiméJ'ai aiméJ'ai beaucoup aiméJ'ai adoré (Il n'y a pas encore de note pour cet article)
Loading...

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *