Fromage maison de chèvre affiné (sans fromagère)

Les photos de cet article sont la propriété de Céline Cotinat. chèvre-affiné-2

La semaine dernière je vous présentais du fromage de chèvre frais. Un vrai délice que j’ai décidé de laisser s’affiner. Et je ne veux pas me venter mais j’ai bien fait car comme je dis en ce moment (excusez-moi) : ça défonce ! Cette recette, je l’ai trouvé chez Sab, et franchement, je n’y croyais pas vraiment au début. Faire du fromage frais maison, j’ai compris et je maitrise, c’est plutôt simple et rapide. Mais là, je dois dire que j’ai un peu fait les gros yeux quand il a fallut laisser cette merveille à l’air libre presque deux semaines.

Je dois vous rassurer sur deux points : le fromage de moisi pas (et si une ou deux taches apparaissent, retirez-les, ne le jetez pas). Et le second : ça n’a pas senti le chèvre une seule fois dans mon 19m² sauf lorsque je faisais ma vaisselle car il était sur l’étagère, à sécher, à 50 cm de mon nez.

chèvre-affiné

Le goût est délicieux mais vous pouvez le laissez s’affiner davantage, c’est comme vous le sentez (elle était facile !) mais je pense que plus vous attendrez, plus il sera fort en goût. C’est à essayer. Pour ce qui est de la texture, ce fromage de chèvre affiné maison a une croûte fleurie. L’intérieur est suffisamment sec pour en faire de belles tranches fines sur une bonne tranche de pain maison.

Vous allez trouver dans les jours à venir (et même plus tard), dans mes articles, les belles photos de ma copine Céline. Nous avons décidé de vous préparez une petite surprise toutes les deux, mais je ne vous en dis pas plus. En tout cas, j’adore quand ma cuisine est photographiée par un bon œil. Non pas que le mien soit mauvais, mais je n’ai pas cette belle fibre. Et puis, on se régale toujours après quelques heures de shooting (non, nous ne sommes pas gourmandes !).

PS : Demain, c’est la fin de notre concours, foncez !

Ingrédients (1 fromage):

1 L de lait de chèvre entier
4 petits suisses

Les étapes :

1. Mélangez vos petits suisses et le lait dans un récipient.
2. Couvrez d’un torchon et laisser épaissir 3 à 4 jours (hors du réfrigérateur).
3. Disposez des compresses (ou un linge à fromage) ouvertes au fond d’une passoire (de façon à ce qu’elles recouvrent votre passoire au complet). Mettez votre passoire au dessus d’un saladier.
4. Versez-y la préparation, couvrez d’un torchon et laissez-le s’égoutter pendant 24h (hors du réfrigérateur). Videz le petit lait de temps en temps pour que le petit lait ne touche pas la passoire. Si comme moi, vous n’êtes pas à la maison, mettez votre passoires sur une grille elle même sur le saladier.
5. Au bout de ces 24h, repliez les compresses sur le fromage frais et serrez-le dans vos mains.
6. Retirez les compresses et mettez le fromage dans un emporte pièce assez « large » (ou dans des pots à faisselles) posé sur la passoire.
7. Recouvrez d’un torchon et laissez encore s’écouler le petit lait pendant 3 jours.
8. Au bout de ces trois jours, démoulez délicatement et posez sur une assiette. Recouvrez d’un torchon, laissez sécher pendant 4 ou 5 jours en retournant le fromage tous les jours.
9. Une fois fait, emballez dans du film alimentaire et conservez au réfrigérateur.

0
Je n'ai pas aiméJ'ai moyennement aiméJ'ai aiméJ'ai beaucoup aiméJ'ai adoré (1 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

7 commentaires

  1. merci pour le lien et même si je en suis plus trop sur la blogo en ce moment ça fait plaisir de voir ses recettes appréciées et de voir qu’il y a encore des gens qui mettent des liens de leurs sources!!! bonnes fêtes de fin d’année et je découvre un blog très sympa

  2. J’adore le fromage et quand je lis cette recette, je me dis que ça n’a pas l’air très compliqué à réaliser… Du coup je pense qu’elle se hisse en haut de ma liste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *