Le Rucher de l’Ours, la bonne adresse

rucher-de-lours

Après vous avoir annoncé que j’avais sympathisé avec deux gentils commerçants lors des Journées des Plantes du Domaine de Courson, voici donc une petite présentation de l’un deux : Le Rucher de l’Ours.

Avant de voir le stand aux « mille et un miels » du Rucher de l’Ours je m’attardais sur un étalage d’aromates et de plantes en tout genre. Puis j’ai vu et j’ai surtout senti l’odeur de bons miels artisanaux, alors là, la menthe banane et la menthe fraise n’avait plus aucun intérêt pour moi.

Ce stand tenu par Sylvie et Philippe m’a tout de suite attiré : des miels en tout genre, aux parfums différents et surprenants, mais aussi des pains d’épices et d’autres produits à base de miel. Chaque miel avait son petit pot « testeur » ce qui nous a permis de prendre une décision difficile : quel miel acheter ? Et nous avons opté pour le miel de framboisier, merveilleux !

rucher-de-lours4

Pour la petite histoire, adolescent, Philippe a eu envie de découvrir le métier d’apiculteur, c’est donc en 1975 qu’il a quitté la ville pour s’installer dans les Pyrénées et débuter sa carrière d’apiculteur passionné. Du côté des Pyrénées orientale, le secteur est favorable à la pratique de l’apiculture pastorale, c’est en déplaçant leurs ruches qu’ils arrivent à produire autant de miels différents.

J’ai vraiment été intriguée par la façon de faire, de savoir quel miel venait de quelle fleur, comment ? Philippe m’a donc expliqué que sa petite société à taille humaine (4 personnes pour 300 ruches, quand même !) dispose de plusieurs zones florales dans un rayon de 100 km autour de la miellerie (je ne savais même pas que ça s’appelait comme ça, et vous ?). En fonction des floraisons, les ruches sont donc déplacées et le miel est récolté après chaque floraison. Souvent à plusieurs reprise pour ne pas que les miels se mélangent lors de l’extraction.

Je vous ai dit que nous avions acheté du miel de framboisier (deuxième produit le plus vendu), mais j’ai aussi craqué sur la pâte à tartiner au miel et à la noisette. J’ai été surprise dès que j’ai gouté ce petit délice, et j’ai décidé que le lendemain, moi aussi j’en aurais sur ma tartine de pain (gourmande ? Non !). Cette pâte à tartiner à vu en jour en 1985, avec plusieurs autres tests, moins concluants. Je pense que depuis, c’est un succès (13ème produit le plus vendu, pas mal non ?).

rucher-de-lours3

J’ai également été surprise de voir une personne acheter 10 petites boites en liège, conservées au réfrigérateur. Je me suis demandé ce que c’était : de la gelée royale Française. Mais pourquoi autant de ces petites boites ? Et pourquoi un produit si « couteux » face aux miels si accessibles ? Philippe m’a donc expliqué que la gelée royale à des bienfaits pour la santé. Elle renforce les défenses immunitaires et soigne nombre de maux (fatigue, perte d’appétit, dépression, stress, mal de gorge, etc). La gelée royale du Rucher de l’Ours est également produite dans les Pyrénées et sa qualité est reconnue des connaisseurs, rien à voir avec une gelée royale « made in China » que l’on trouve souvent sur les marché.

Cette rencontre m’a également permit d’apporter mon aide en matière de référencement à Philippe qui je crois à également apprécié nos échanges car je suis partie avec un joli cadeau : du pain d’épices rhum et raisins. Le pain attend l’heure du thé de belle maman pour sortir du paquet, je gouterais à ce moment là. Vous vous rendez compte ? La première fois que je mangerais du pain d’épice. A 22 ans. Bravo Sabine !

rucher-de-lours2

Si vous voulez en savoir plus ou bien même en voir plus, vous pouvez vous rendre dans la boutique physique du Rucher de l’Ours, ou bien même sur leur e-boutique si comme moi vous n’habitez pas tout près.

Miellerie du Rucher de l’Ours (site web)
59 route de Font romeu
11140 AXAT
Tel : 0468205334

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *