Comment faire du fromage maison : décaillage & démoulage

Si vous êtes arrivé ici, c’est que vous avez parcouru mes trois précédents articles sur le choix du lait, son ensemencement ainsi que son emprésurage. Si vous ne l’avez pas fait, je vous invite à le faire avant de lire cet article. Si, si, j’vous jure que ça sera plus logique.

Après la phase d’emprésurage, si vous n’avez pas choisi de le déguster en version fromage blanc, nous passons au décaillage. C’est-à-dire que nous allons laisser notre caillé s’égoutter et nous allons le saler.

A la fin nous allons le démouler et vous devrez choisir de manger votre fromage frais ou affiné (le choix est difficile car si vous choisissez de le faire affiner il faudra être un tout petit peu patient).

decaillage-demoulage

Le décaillage & démoulage

fromages-etape-4aLe décaillage du fromage

Si vous ne voulez pas consommer le caillé en fromage blanc mais bien préparer du fromage frais, il faudra égoutter le caillé. Il s’agit du décaillage, pour cette étape, j’utilise des pots type faisselles (je me suis régalé avec les faisselles du commerce et j’ai gardé les pots).

Il faut déposer les moules à faisselles sur un égouttoir (ou sur un plateau à bord haut), ensuite, vous pouvez découper grossièrement dans votre récipient le caillé. A l’aide d’une louche, venez remplir délicatement vos pots à faisselles

Laissez ensuite vos fromages s’égoutter pendant 24h (si vous utilisez un plateau, prenez soin de le vider régulièrement). Vous devez ensuite retourner chaque fromage dans leur moule et répartir envions 1 cuillère à café de sel sur chaque fromage.

Il ne vous reste plus qu’à patienter à nouveau 24h.

Le démoulage du fromage

fromages-etape-4bUne fois ces 24h passées, retournez (toujours avec délicatesse) vos fromages sur une grille et salez-les à nouveau. Je n’ai pas encore trouvé de store d’égouttage mais si vous en avez mettez-la sur la grille avant d’y déposer vos fromages. Si vous n’en avez pas, faites comme moi, utilisez un torchon propre (s’il ne sent pas la lessive à 10 km c’est mieux, sinon vous aurez l’impression de boire le contenu de votre machine à laver).

A ce stade, vous pouvez consommer le fromage tel quel, il s’agit de fromage frais. Vous pouvez le déguster nature ou avec un peu d’herbe, d’épices ou de confiture de fruits rouges.

Et après ?

Vous voulez poursuivre ? Et bien, vous êtes bien patient, vous verrez qu’à la fin vous serez terriblement fières de vous et vous ne voudrez plus vous arrêter de faire du fromage. Vous pourrez donc, dès la semaine prochaine, préparer vos propre fromages affinés.

0
Je n'ai pas aiméJ'ai moyennement aiméJ'ai aiméJ'ai beaucoup aiméJ'ai adoré (2 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *